Breves de Guadeloupe

Aventures et photos aux Antilles

mardi 3 avril 2007

Photo de famille

famil

Retrouvée par hasard, cette photo de famille.

Cette photo, c'était la photo impossible ; celle d'une famille éclatée, déchirée parfois, aux angles toujours vifs.
Le genre de famille que l'on n'arrive à réunir d'habitude que pour l'enterrement de l'un ou l'autre, la joie coupable de se retrouver atténuant un peu notre chagrin, nous sommes si peu, si loin.

Sans doute faudrait-il prendre le temps de les faire plus souvent, ces photos ! C'est ce qu'on se dit à chaque fois, et qu'on ne fait jamais, c'est comme ça...

Pour une fois pas de tristesse, un anniversaire de mariage, celui de mes parents. Maman préparait cela depuis longtemps et avec acharnement ! Elle avait même triché un peu sur les années pour coller aux calendriers de tous. Qui peut imaginer les trésors de diplomacie déployés et l'energie dépensée pour nous réunir !

La fête !
Et le plaisir de se dire le temps des vacances qu'on a réussi mettre de coté tout se qui nous a éloigné. Et les petits enfants dont certains se voyaient pour la 1ère fois !

Le temps à passé vite depuis. Maman est morte, et Lui, et Elle... En clignant un peu les yeux, j'essaie de les faire disparaître de l'image, à la façon de ces photos officielles soviétiques au fil des purges!
Mais rien n'y fait,
je suis cette photo.
Je connais ton avenir, le tien aussi, et le tien ! Je sais pourquoi cette tête haute, ou ce sourire eclatant, ce regard triste. Je pourrai te parler des souffrances à venir, de tes joies, de tes espoirs !
Quelle etrange et dérisoire sensation de survoler ces années comme un paysage bien connu...
Un siècle a passé, ou étaient-ce 20 années ?
8 ? Impossible, 10 ou 12, pas moins !
8 ? Tu as raison, mais comme nous avons changé !

Je ne regrette pas les choix que j'ai fait depuis, et la vie est plutôt douce malgré le travail acharné et l'usure du quotidien ; d'où me vient alors cette irrésistible envie d'être triste ?

Un jour, l'un d'entre nous sera le dernier présent à cette fête ; je ne peux que souhaiter ne pas être celui là ! Ou esperer qu'alors toute raison m'ait quitté...
Ou tenir dans mes mains tremblantes une autre photo,

celle de mes 40 ans de mariage, et ma famille réunie.

Posté par tillou à 16:23 - Flashback - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    une famille peut inspirée tant de joie mais aussi tant de tristesse !!!!!!!!

    Posté par muriel, mercredi 4 avril 2007 à 02:00
  • eh bah ça en fout plein les boules ton post !
    les histoires de familles ne sont jamais claires c'est vrai ... pourquoi, l'hypocritie, le mensonge etc ...
    prendre le temps de reprendre en main des photos , ça n'est jamais facile !
    et pourtant elles font tellement de joie à l'instant "t" !

    Posté par guillaume, mercredi 4 avril 2007 à 05:37
  • nostalgie...

    et un peu de tristesse et d'impuisssance dans ce très beau texte....fermer les yeux et tous sont présents dans le coeur...malheureusement le temps passe et parfois ne fait pas de cadeau....

    Bise

    ly

    Posté par lady, vendredi 6 avril 2007 à 23:30

Poster un commentaire