Breves de Guadeloupe

Aventures et photos aux Antilles

jeudi 24 août 2006

Installation

La famille est enfin complète en Guadeloupe, découverte de la région et de la maison.
Lucille, Arthur et Guillaume n'y avaient pas encore mis les pieds, on a pas été déçus...

- Ouahhhh !!! s'exclama Lulu dans un surprenant effort d'originalité (c'est pour rire ma fifille, tu es de moins en moins blonde...)
- T'as trouvé ma console ? dit Arthur, nous rassurant ainsi sur son état après 3 semaines en Angleterre
- J'ai faim !!! éructa Guillaume (parfois, il me fait peur, Guillaume, quand il me regarde avec des merguez dans les yeux...)

Virginie nous a trouvé une belle maison :

home

Spacieuse, avec vue sur mer (pas très original sur une île mais quand même), avec de la place pour recevoir famille et amis, et même petit père et petite mère si par hasard ils décidaient de venir nous voir, ce qui serait étonnant mais nous ferait beaucoup très grand plaisir (ouf, ouf, ouf...).

Par contre, faut pas venir de suite car à l'intérieur c'est plutôt ça !!!

bordel

bordel2

   

bordel3

Bon, c'est pas tout ça, c'est l'heure du ti-punch... A demain les métros !

Posté par tillou à 18:22 - Au quotidien - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 21 août 2006

Le retour...

Hoplà, c'est nous que nous vla revnus !

Fin de ces courtes vacances en métropole. Terminés les soirées à rallonge et les repas pantagruéliques, les ballades sous la pluie et le froid, les heures de shopping de Lucille à Paris !

Petit père* a fêté ses 80 printemps...

80ans

80ans1

Diable, c'est qu'il a une sacrée forme beau papa, et toujours paré aux aventures les plus folles ; d'ailleurs la Guadeloupe l'inspire et je sens que l'éventuel futur voyage est déjà bien préparé...
En fait, un certain nombre d'indices me mettent la puce à l'oreille :
- La présence statistiquement improbable de nombreux guides de la région (et les cartes, ohhhhh, tout plein de cartes...)
- Sa connaissance précise de la surface de notre maison et de son agencement (Virginie, traître !)
- L'air apitoyé de mes beaux-frères et soeurs dès que nous évoquons l'île
- Un trou de 2 mois (2mois ?!!!) dans son agenda toujours surbooké
- Enfin, s'il me fallait une preuve supplémentaire, il est de plus en plus prévenant à mon égard !

Allez, pour me faire pardonner un petit diaporama de portraits pris à cette occasion, c'est à droite...

* Pour ceux qui ne connaitraient pas petit père, il faut aller là...

Posté par tillou à 18:32 - Au quotidien - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 2 août 2006

C'est les vacances !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

hamac

Samedi 5, perception du hamac, et direction ... La métropole !
A moi les feux de forêt, les plages surchargées, les embouteillages et la mauvaise humeur des indigènes hexagonaux !
mais surtout, la petite famille va enfin être réunie et nous allons pouvoir nous raconter nos bonheurs et montrer nos cicatrices.
Programme chargé en 15 jours, Poitou, Charentes, Paris, Normandie et Lorraine peut-être.
Difficile alors de faire des posts, alors...

...à bientôt !

Posté par tillou à 07:55 - Au quotidien - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 22 juillet 2006

Ma Coupe du...

...poil !
Première expérience du savoir faire des artisans locaux : Le coiffeur !
Mais bon sang, qu'est ce qui m'a pris de demander à Virginie de me prendre un rendez vous au lieu de le faire moi-même ?
Rdv pris chez le premier coiffeur sur le chemin, j'arrive à l'heure, conquérant comme à mon habitude.
Accueil charmant, bonbons, shampoing énergique, limite décollage du scalp, mais tout va bien.
Je m'assois sur le trône, confiant, déjà prêt à me délecter du ballet expert des petits doigts de ma shampouineuse, maniant avec dextérité le ciseau sculpteur dans ma chevelure ébouriffée de poète incompris.
Mais c'est le grand guadeloupéen qui arrive...
Et il saisit la tondeuse...
Et c'est terrible...
A ce moment, Virginie arrive et je l'entend discuter avec la patronne : "...ah, pour vous (les métros) c'est plutôt le samedi, là je n'ai personne...". Et nous sommes mardiiiiiiiiiiii !...
Revenons à notre artiste.
Il achève déjà son office... Quand je dis déjà, c'est qu'il a du mérite, car il a sans arrêt été appelé sur son téléphone portable, et il a consciencieusement tenu à y répondre longuement. De toute façon, une tondeuse ça peut se tenir d'une main, à condition de changer le sabot de temps en temps pour varier la coupe... Ce qu'il ne fait paaaaaaaaaaaaaaas !
En moins de temps qu'il n'en faut pour estimer le tour de poitrine de ma chère et tendre, me voilà rasé de près, coupe trèèèèès dégagée sur le front, coins bien carrés, angles bien aigüs, et nuque bien... visible.
Seule concession à ma spécificité de métropolitain à poil souple, une petite façon sous la forme de 8 ou 9 cheveux tombant joyeusement sur le milieu du front.

tif

Je ne sors plus avant 3 semaines au moins...

Voilà, je passerai sur le baume huileux dont j'ai été généreusement enduit et qui à nécéssité 4 shampoings pour partir...

Et qu'on ne me fasse pas dire ce que n'ai pas ecrit, je suis certain que c'est un excellent professionnel, mais pour d'autres types de cheveux !!!

Posté par tillou à 15:58 - Au quotidien - Commentaires [4] - Permalien [#]

Découverte d'un ecrivain Guadeloupéen

Le texte complet de ce magnifique poème d'Ernest PEPIN est disponible ici

ERNEST_PEPIN

Posté par tillou à 15:54 - Au quotidien - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 20 juillet 2006

Et voilà...

...Une nouvelle vie commence !
Nous voici en Guadeloupe... Enfin, quand je dis nous... Guillaume fait le serveur en Espagne, Arthur fais de l'anglais en Angleterre et Lucille fait la chipie en Corse (les pôvres). C'est ça les familles modernes !

Petites scènes de la vie quotidienne d'une famille moderne :

- Allo Guillaume, c'est popa (voix chantante, mélange habile d'autorité et de copinage, moderne je vous dit)
- Popa ? Mais il est minuit, je dormaiiiis (voix éraillée, plaintive, inquiète... Mon pauvre enfant comme tu dois souffrir tout seul à 19 ans dans un camping en Espagne avec des copains...)
- Oups désolé mon fils, à ton age jamais je ne me couchais avant 1H00 en vacances (bon, c'est un peu de mauvaise foi, j'en convient mais qui n'a jamais pêché... P....n de décalage horaire !)

- Hello, I'm Arthur's father !
- Whaaaaaaat ?
- Hello (accent retravaillé version hôtesse devant Albert de monac), I am Arthur's father
- Whaaaaaaaaat?
- Aîe ame ze fazer of Arthur
- Oh Yes, but he is not here... He's allright...

- BonjourCécilecommentçavaouitresbienmoiaussifaitbeauouiiciaussi

   peuxtumepasserLucilles’ilteplaît ?

-         ...Elle peut pas, elle va faire du shopping avec Sophie, acheter un maillot de bain…

Bon, alors quand je dis nous, c’est de Virginie, de Pomme et de bibi dont il s’agit, vous l’aurez compris.

Virginie a trouvé une maison, une zolie maison bien placée avec vue sur mer et sur le chantier d’un projet immobilier. Très belle, et très grande ! Traduction :

Petit a: Nous n’avons pas assez de meubles pour toutes ces pièces
Petit b: Nos meubles sont bien vieux et bien usés pour de si jolies pièces
Petit c: N’oublie pas de me laisser ta visa gold en or qui est jaune et qui brille*…

La stratégie est éprouvée et efficace, je ne peux pas lutter, la preuve :

-         Oh mon chéri, j’ai trouvé un canapé super, un peu cher, mais vraiment beau. De toute façon, les autres sont vraiment trop moches. J’aimerai que tu viennes le voir pour me donner ton avis, même si je sais qu’après 14 heures de travail tu es  sûrement très fatigué, qu’il est déjà 19H00 et que le Conforama de Pointe à Pitre est à 1 heure de route si on a pas les embouteillages à Capesterre.

-          (Soupirs, bras qui tombent, œil glauque, cravate en berne…)

-         Tu vois comme tu es, tu me laisses toujours les décisions difficiles à prendre seule… Tu ne viendras pas te plaindre si………

Redoutable je vous dit, on est peu de chose nous les hommes objets…

*ton code, c’est toujours le même ?

Posté par tillou à 18:10 - Au quotidien - Commentaires [1] - Permalien [#]